La production de l’écrit dans les orientations pédagogiques | Ostad

La production de l’écrit dans les orientations pédagogiques

    Introduction

    Au cycle de l’enseignement primaire, l'objectif principal assigné aux activités de production de l’écrit est d'amener progressivement les apprenantes/apprenants à développer la capacité d'écrire des textes cohérents qui répondent à diverses intentions pour interagir avec les autres: informer, raconter, décrire, exprimer ses sentiments, inciter à l'action, exprimer son point de vue... , et ce, en employant un vocabulaire approprié et en respectant les règles de la syntaxe et de l'orthographe.

    En première année: les activités de graphisme

    La pratique des activités graphiques en première année de l’enseignement primaire vise, non seulement à préparer l’apprenante/l’apprenant à l’écriture, mais aussi à développer chez elle/chez lui des habiletés perceptives et motrices ainsi que les processus nécessaires à leur installation progressive.

    Les possibilités et les expériences graphiques doivent être multipliées à cet égard pour que l’apprenante/l’apprenant puisse découvrir des lignes et des formes à partir de surfaces d’œuvres, les analyser, les comparer à d’autres, à apprendre à les produire et à les insérer dans des œuvres personnelles en rapport avec des projets réels et motivants.

    Le patrimoine marocain, diversifié et riche, est de nature à offrir de véritables situations d’apprentissages authentiques, ancrées dans le vécu quotidien de l’apprenante/l’apprenant et lui permettant de développer sa curiosité, son observation et sa créativité.

    En deuxième et troisième années

    En ces deux années de l'enseignement primaire, les activités de production de l’écrit doivent être axées sur l’écriture correcte des lettres et des syllabes, en respectant les règles de l’écriture cursive minuscule.

    À cet effet, il s’avère nécessaire d’accorder une importance particulière à la qualité de la représentation des graphies, à la correspondance phonie/graphie et aux gestes de la main;

    • La copie de mots, de phrases simples ou de textes courts en respectant les règles de l’écriture cursive;
    • L’écriture, sous dictée, de mots, de phrases ou de textes courts et simples;
    • La reconstitution, la construction et la production, à partir de supports iconiques et/ou graphiques, de phrases simples ou de textes courts (deux à trois phrases simples), en rapport avec les thèmes et/ou les types de textes abordés.

    En quatrième, cinquième et sixième années

    En ces trois années de l’enseignement primaire, les activités de production de l’écrit ont pour objectif d’entrainer l’apprenante/l’apprenant à produire des énoncés écrits en lien avec les types de textes visés, en la/le mettant en situation de communication écrite.

    Les activités proposées, dans le cadre de la production de l’écrit, doivent permettre l’étude systématique et progressive des règles régissant chaque type d’écrit. Elles doivent être en rapport avec les thèmes prévus, les objectifs fonctionnels et les diverses activités de l’unité.

    Leur mise en œuvre doit favoriser la réflexion, l’analyse, la synthèse, l’entrainement et la production. Les documents servant de supports aux activités de la production de l’écrit doivent être diversifiés, en rapport avec les thèmes des unités didactiques et aussi proches que possible des centres d’intérêt des apprenantes/apprenants.

    Les stratégies de production de l’écrit

    • Comprendre la tâche demandée;
    • Se rappeler des modèles d’écriture déjà vus;
    • Utiliser un déclencheur pour stimuler son imaginaire (illustrations, situations vécues…);
    • Anticiper l’organisation du texte à produire;
    • Rédiger un premier jet à partir des idées formulées mentalement;
    • Ajouter, au fur et à mesure, les idées qui surviennent;
    • Vérifier si ce qui est écrit correspond bien à ce qui est demandé;
    • Réfléchir aux rectifications possibles;
    • Relire sa production plus d’une fois.

    Conclusion

    Les Orientations Pédagogiques relatives à l’enseignement/apprentissage du français au cycle primaire, témoignant des choix à la fois novateurs et fonctionnels, s’inscrivent dans la continuité des réformes en cours, notamment en matière d’entrées stratégiques (l’approche par compétences, l’éducation aux valeurs et l’éducation au choix). Elles se fondent explicitement sur les références institutionnelles (Le Livre Blanc, La Vision Stratégique de la Réforme 2015-2030 et le Curriculum Ajusté des quatre premières années de l’enseignement primaire), et sont en cohérence avec les perspectives du renouveau pédagogique et didactique international (approche actionnelle communicationnelle, vision entrepreneuriale et communautaire…).

    Ainsi l’enseignement/apprentissage du français dans les six années du cycle primaire vise-t-il la formation qualitative des apprenantes/apprenants, leur socialisation et leur épanouissement, et ce, conformément aux objectifs assignés à cette discipline.

    Écrivez un commentaire

    0 Commentaires